Skip to content

Concept : liberté

Lecture des définitions du De Deo

Macherey : le De Deo, la première partie de l’Ethique, est une sorte de De natura rerum ou de De causa omnium rerum ; exposé « synthétique » – ordine geometrico – qui procède de la connaissance des causes à celle des effets, conformément à l’ordre réel des choses, à la manière dont les choses sont effectivement produites [...]

Lecture des propositions XVI à XX du De Deo

Dans le cadre de l’examen de la puissance ou de l’agir divin, les propositions 16 à 20 sont d’abord consacrées à Dieu comme « nature naturante » (comme cause première), avant de passer à Dieu comme « nature naturée » (effets/modes, infinis puis finis, prop. 21-29). -       Prop. 16-18 : caractères généraux de l’agir divin (comme cause efficiente, nécessaire, [...]

Lecture des propositions XLV à LII du De Affectibus

Les propositions 45 à 47 poursuivent l’examen des conséquences de l’imitation affective entre semblables, élargie aux relations triangulaires et collectives. Les propositions 48 et 49 examinent certaines variations des affects d’amour et de haine du point de vue de leurs objets. La proposition 50 transfert les propriétés déjà démontrées pour l’amour et la haine aux [...]

Introduction au De Servitute

Ethique IV marque, dans l’Ethique, un double tournant, anthropologique et surtout éthique et « normatif » : il s’agit maintenant de déterminer un « modèle » de vie humaine (référence explicite à l’humain dans les titres des parties IV et V) et de juger les affects à l’égard de ce modèle, en fonction de ce qu’ils ont de « bien » et [...]

Lecture des propositions LIX à LXVI du De Servitute

Dans les propositions 38 à 58, les affects ont été systématiquement évalués dans ce qu’ils ont de bon et de mauvais, directement et indirectement, et de compatible avec la raison et la réalisation du modèle idéal de nature humaine posé par le projet éthique, à partir des critères fondamentaux énoncés par les prop. 38 à [...]

Lecture des propositions LXVII à LXXIII du De Servitute

Dans les propositions 38 à 58, les affects ont été systématiquement évalués dans ce qu’ils ont de bon et de mauvais, directement et indirectement, et de compatible avec la raison et la réalisation du modèle idéal de nature humaine posé par le projet éthique, à partir des critères fondamentaux énoncés par les prop. 38 à [...]

Introduction au De Libertate

Après que la fin de la 4e partie ait tracé le portrait idéal et théorique de l’homme libre, la 5e partie de l’Ethique – de loin la plus courte – aborde l’exposé des procédures permettant de développer effectivement un tel système de vie rationnelle, et d’entrer ainsi dans un processus de libération menant tendanciellement à [...]

Lecture des propositions XXIV à XXVIII du De Libertate

Le scolie de la prop. 20 avait annoncé le passage à une nouvelle phase du processus libératoire : au delà de l’horizon du corps et de la « vie présente », sur le plan de l’éternité, et en rapport avec la connaissance du 3e genre. Et les propositions 21 à 23 ont d’abord dégagé les conditions et la [...]