Skip to content

Concept : genres de connaissance

Lecture des propositions XXXVII à XL du De Mente

L’enjeu essentiel des propositions 37 à 40 est d’établir les conditions de possibilité de la formation (et de l’enchainement) des idées adéquates dans l’âme humaine, ce que Spinoza appellera les « fondements/principes de notre raison/raisonnement » (ratiocinii nostri fundamenta, Eth. II, 40 sc 1), bref, l’origine de la connaissance rationnelle : clé de l’enjeu proprement éthique du […]

Les genres de connaissance – Court traité, II, 1 et 2, extraits

Nous acquérons ces concepts ou bien  : 1° Par la croyance seule ; laquelle croyance se forme ou par ouï-dire ou par expérience, ou bien  : 2° Par une croyance droite, ou bien  : 3° Par une connaissance claire et distincte. Le premier mode est communément soumis à l’erreur. Le second et le troisième, bien qu’ils […]

Les genres de connaissance – TRE, §10-16, extraits

En y regardant attentivement, le mieux que je puisse faire est de ramener à quatre tous ces modes. I. Il y a une perception acquise par ouï-dire ou par le moyen d’un signe conventionnel arbitraire. II. Il y a une perception acquise par expérience vague, c’est-à-dire par une expérience qui n’est pas déterminée par l’entendement […]

Sur les notions communes – extrait du lexique de Gilles Deleuze

NOTIONS COMMUNES. – Les notions communes (Ethique, II, 37-40) ne sont pas ainsi nommées parce qu’elles sont communes à tous les esprits, mais d’abord parce qu’elles représentent quelque chose de commun aux corps: soit à tous les corps (l’étendue, le mouvement et le repos), soit à certains corps (deux au minimum, le mien et un […]

Les genres de connaissance – extrait du cours de Gilles Deleuze

Le premier genre : les idées inadéquates Vous vous rappelez que le premier genre de connaissance c’est l’ensemble des idées inadéquates, c’est-à-dire des affections passives et des affects-passions, qui découlent des idées inadéquates. C’est l’ensemble des signes, idées confuses inadéquates, et les passions, les affects, qui découlent de ces affections. Vous vous rappelez tout ça, […]

Lecture des propositions XLI à XLIV du De Mente

Après que les propositions 37 à 40 ont établi que les connaissances du 2e et 3 genre sont adéquates, les propositions 41 à 44 vont en démontrer d’autres propriétés « de plus en plus hautes » (Géuroult, 391) : vérité (41), critère de vérité (42), certitude (43), conn. de la nécessité (44), conn. sous un certain aspect d’éternité […]

Lecture des propositions XLV à XLIX du De Mente

Prop. 45 : Chaque idée d’un corps quelconque, ou d’une chose singulière, existant en acte, enveloppe nécessairement l’essence éternelle et infinie de Dieu. demonstratio par 2, prop 8, cor   |  1, prop 15  |  2, prop 6  |  1, ax 4  |  1, def 6 Les prop. 45 et 47 assure le fondement de la […]

Résumé de la partie II de l’Ethique – extrait de Pierre-François Moreau

La deuxième partie de l’Éthique est consacrée à la nature et à l’origine de l’âme (« De natura et origine mentis »). Elle passe, paradoxalement, par une reconstitution peu détaillée de ce que sont les corps et, en particulier, le corps humain. En effet, après la « syntaxe » générale de la première partie, on pourrait s’attendre à […]

Résumé de la partie II de l’Ethique – extrait de Steven Nadler

Dans la deuxième partie. Spinoza s’intéresse à l’origine et à la nature de l’être humain. Les deux attributs de Dieu que nous connaissons sont l’étendue et la pensée. En soi, cela implique une thèse qui devait paraître déconcertante aux yeux de ses contemporains, une thèse généralement mal comprise et toujours condamnée. Quand Spinoza affirme dans […]

Lecture des propositions XXIV à XXVIII du De Libertate

Le scolie de la prop. 20 avait annoncé le passage à une nouvelle phase du processus libératoire : au delà de l’horizon du corps et de la « vie présente », sur le plan de l’éternité, et en rapport avec la connaissance du 3e genre. Et les propositions 21 à 23 ont d’abord dégagé les conditions et la […]