Skip to content

Concept : définition

Lecture des définitions du De Deo

Les définitions et axiomes du De Deo posent les notions et principes fondamentaux de l’ontologie – et de l’épistémologie – spinoziste. On ne les comprendra vraiment, et leurs enjeux, que quand on les verra fonctionner dans les propositions. Le statut des définitions dans l’Ethique Macherey : ces énoncés – les définitions – « ne nous font connaître […]

Lettre IX à Simon de Vries – sur les définitions

Quant aux questions proposées dans votre collège (dont la règle me paraît sagement instituée), je vois que vous êtes arrêtés parce que vous ne distinguez pas entre les genres de définitions. Je veux dire entre une définition s’appliquant à une chose dont on recherche seulement l’essence et une définition que l’on pose pour être seulement […]

Lecture du scolie II de la proposition VIII du De Deo

L’enjeu du scolie – qui, comme nombre de scolies de l’Ethique, a une dimension polémique – est de dénoncer l’idée de substance créée et plus généralement la confusion d’une certaine attitude naturelle de l’esprit devant le monde (caractéristique de « l’imagination » telle que l’entend Spinoza) : ce qui est « créé » (c’est-à-dire produit/engendré de l’extérieur) ne peut être […]

Lecture des définitions et axiomes du De Mente

Toutes les définitions, malgré leur caractère disparate, portent sur la « nature naturée », sans référence particulière à l’essence humaine, mais délimitent le domaine d’étude de la partie. En revanche les axiomes sont consacrés entièrement à l’homme, à « nous ». DEFINITIONS Déf. 1 : Par corps, j’entends un mode qui exprime, de manière précise et déterminée, l’essence de Dieu […]

Définitions des termes géométriques de l’Ethique – extrait de Maxime Rovere

Extrait de Maxime Rovere, « L’automate spirituel Spinoza, Ethique II », Cours donné à l’Ecole Normale Supérieure, 2003-2004. http://philosophie.ac-creteil.fr/IMG/pdf/Maxime_Rovere_Spinoza_Eth._II.pdf *** Définitions pour aborder la structure géométrique : Axiome : au sens usuel, prémisse considérée comme évidente et reçue pour vraie sans démonstration ; dans un système hypothético-déductif, toute proposition, évidente ou non, qui ne se déduit pas d’une […]