Skip to content

Concept : âme humaine

Lettre LXIV à Schuller

LETTRE LXIV Au très savant et honoré G.H. Schuller, B. De Spinoza. RÉPONSE A LA PRÉCÉDENTE Monsieur, Je suis heureux que l’occasion se soit présentée à vous de m’adresser une de ces lettres qui me sont toujours agréables et je vous prie instamment de me procurer souvent ce plaisir, etc. Je passe aux difficultés et […]

Introduction au De Mente

Le De Deo envisage la nature des choses de manière générale et frontale, alors que la Partie II se consacre à un seul des aspects de cette réalité : l’âme, et plus spécifiquement encore l’âme humaine. Partie I : la nature des choses Partie II : théorie générale de l’âme ; déduction de la nature de l’âme et […]

Lecture des définitions et axiomes du De Mente

Toutes les définitions, malgré leur caractère disparate, portent sur la « nature naturée », sans référence particulière à l’essence humaine, mais délimitent le domaine d’étude de la partie. En revanche les axiomes sont consacrés entièrement à l’homme, à « nous ».   DEFINITIONS Déf. 1 : Par corps, j’entends un mode qui exprime, de manière précise et déterminée, l’essence de […]

Lecture des propositions VIII à XIII du De Mente

Prop. 8 : Les idées des choses singulières, autrement dit des manières <modorum>, qui n’existent pas, doivent être comprises dans l’idée infinie de Dieu de même que les essences formelles des choses singulières, autrement dit des manières, sont contenues dans les attributs de Dieu. Les propositions 8 et 9 vont successivement examiner les idées des choses […]

Lecture des propositions XIV à XXIII du De Mente

Une fois déterminée la nature de l’âme humaine – idée d’un corps humain, prop. 13 -, puis les quelques éléments nécessaires concernant la nature de son objet – « abrégé de physique » situé entre les prop. 13 et 14 -, sont déduits de ces points les principes élémentaires de l’activité (ou puissance) de l’âme humaine. La […]

Résumé de la partie II de l’Ethique – extrait de Pierre-François Moreau

La deuxième partie de l’Éthique est consacrée à la nature et à l’origine de l’âme (« De natura et origine mentis »). Elle passe, paradoxalement, par une reconstitution peu détaillée de ce que sont les corps et, en particulier, le corps humain. En effet, après la « syntaxe » générale de la première partie, on pourrait s’attendre à […]

Lecture des propositions I à VIII du De Affectibus

Prop. 1 : Notre esprit agit en certaines choses et pâtit en d’autres, à savoir, en tant qu’il a des idées adéquates, en cela nécessairement il agit en certaines choses, et, en tant qu’il a des idées inadéquates, en cela nécessairement il pâtit en d’autres. demonstratio par 2, prop 40, sc 1  |  2, prop […]