Skip to content

Concept : idée inadéquate

Lecture des propositions VIII à XIII du De Mente

Prop. 8 : Les idées des choses singulières, autrement dit des manières <modorum>, qui n’existent pas, doivent être comprises dans l’idée infinie de Dieu de même que les essences formelles des choses singulières, autrement dit des manières, sont contenues dans les attributs de Dieu. Les propositions 8 et 9 vont successivement examiner les idées des choses […]

Imagination et idées inadéquates – extrait du lexique de Gilles Deleuze

IDÉE. – Mode de la pensée, premier par rapport aux autres modes de penser tout en se distinguant d’eux (Ethique, II, ax. 3). L’amour suppose l’idée, si confuse soit-elle, de la chose aimée. C’est que l’idée représente une chose ou un état de choses, tandis que le sentiment (affect, affectus) enveloppe le passage à une […]

Lecture des propositions XXIV à XXXI du De Mente

Les propositions XXIV à XXXI prolongent l’examen de la connaissance imaginative (1e forme de la puissance de penser de l’âme : prop. 14 à 31) : après la déduction du mécanisme ou de l’origine (origine) de l’imagination (prop. 14 à 23), est ici déduite explicitement la nature (natura) inadéquate de cette forme de connaissance. Jusqu’ici Spinoza n’a […]

Lecture des propositions XXXII à XXXVI du De Mente

« De la nature du vrai et du faux » (Guéroult, 301-323) Ces cinq propositions servent en quelque sorte de préambule à la déduction de la connaissance rationnelle (2e et 3e genre), qui commencera à proprement parler avec la prop. 37. L’enjeu de ces propositions est avant tout de redéfinir la relation entre « vérité » et « erreur », de […]

Lecture des propositions I à VIII du De Affectibus

Prop. 1 : Notre esprit agit en certaines choses et pâtit en d’autres, à savoir, en tant qu’il a des idées adéquates, en cela nécessairement il agit en certaines choses, et, en tant qu’il a des idées inadéquates, en cela nécessairement il pâtit en d’autres. demonstratio par 2, prop 40, sc 1  |  2, prop […]