Skip to content

Concept : idée adéquate

Lecture des définitions et axiomes du De Mente

Toutes les définitions, malgré leur caractère disparate, portent sur la « nature naturée », sans référence particulière à l’essence humaine, mais délimitent le domaine d’étude de la partie. En revanche les axiomes sont consacrés entièrement à l’homme, à « nous ».   DEFINITIONS Déf. 1 : Par corps, j’entends un mode qui exprime, de manière précise et déterminée, l’essence de […]

Lecture des propositions VIII à XIII du De Mente

Prop. 8 : Les idées des choses singulières, autrement dit des manières <modorum>, qui n’existent pas, doivent être comprises dans l’idée infinie de Dieu de même que les essences formelles des choses singulières, autrement dit des manières, sont contenues dans les attributs de Dieu. demonstratio par 2, prop 7  |  2, prop 7, sc  Les propositions 8 et 9 vont successivement examiner les idées des […]

Lecture des propositions XXIV à XXXI du De Mente

Les propositions XXIV à XXXI prolongent l’examen de la connaissance imaginative (1e forme de la puissance de penser de l’âme : prop. 14 à 31) : après la déduction du mécanisme ou de l’origine (origine) de l’imagination (prop. 14 à 23), est ici déduite explicitement la nature (natura) inadéquate de cette forme de connaissance. Jusqu’ici Spinoza n’a […]

Lecture des propositions XXXII à XXXVI du De Mente

« De la nature du vrai et du faux » (Guéroult, 301-323) Ces cinq propositions servent en quelque sorte de préambule à la déduction de la connaissance rationnelle (2e et 3e genre), qui commencera à proprement parler avec la prop. 37. L’enjeu de ces propositions est avant tout de redéfinir la relation entre « vérité » et « erreur », de […]

Lecture des propositions XLV à XLIX du De Mente

Prop. 45 : Chaque idée d’un corps quelconque, ou d’une chose singulière, existant en acte, enveloppe nécessairement l’essence éternelle et infinie de Dieu. demonstratio par 2, prop 8, cor   |  1, prop 15  |  2, prop 6  |  1, ax 4  |  1, def 6 Les prop. 45 et 47 assure le fondement de la […]

Lecture des propositions I à VIII du De Affectibus

Prop. 1 : Notre esprit agit en certaines choses et pâtit en d’autres, à savoir, en tant qu’il a des idées adéquates, en cela nécessairement il agit en certaines choses, et, en tant qu’il a des idées inadéquates, en cela nécessairement il pâtit en d’autres. demonstratio par 2, prop 40, sc 1  |  2, prop […]

Lecture des propositions LIII à LIX du De Affectibus

Les propositions 53 à 55 portent sur le rapport de l’esprit à sa propre puissance d’agir, qui le porte spontanément à jouir de la contemplation de sa propre puissance. Les propositions 56 et 57 permettent d’introduire un double principe de diversification des affects, sur le plan des objets et sur le plan des agents : l’amour […]